Traduction japonais-franaçais, français-japonais

Traduction - domaine judiridique

Traduction juridique

Contrats, statuts, K-bis, assignations, jugements, arrêts, actes, PV, déclaration, certificat de travail...

Traduction - domaine commerical

Traduction commerciale

Certificats d’export, rapports, lettres commerciales, plaquettes, communiqués de presse, textes d'informations culturelles, sites web...

Traduction - domaine technique

Traduction technique

Manuels, notices, brevets, carnet d'entretien, articles de presse, brochures, catalogues, thèses...

Traduction assermentée (certifiée)

Traduction assermentée

(Traduction certifiée)
Permis de conduire, actes d'état civil, certificats, attestations, diplômes...

Modalités

1. Vous nous envoyez, par mail ou par courrier, une copie du document à traduire pour un devis gratuit et rapide, en nous indiquant le délai souhaité.
2. Si vous acceptez le devis, vous nous passez votre commande et effectuez le paiement.
3. Nous vous enverrons la traduction en respectant le délai (en cas d'envoi postal, date d'envoi) et la facture en indiquant votre paiement.

Tarifs

tarifs

Nos tarifs dépendent essentiellement des éléments suivants:
- volume (nombre de mots français, nombre de caractères japonais, nombre de pages, etc.)
- technicité
- délai
- mise en page spéciale (tableaux complexe, par exemple)
Pour une traduction assermentée (certifiée), un supplément et les frais d'envoi postal en sus.

Demandez un devis

Pour une traduction optimale

traduction optimale

Nous vous demanderons, si besoin est, des informations nécessaires ou utiles pour que la traduction réponde à votre attente, par exemple :

1.Destinataire de la traduction.
Comme il existe, dans la langue française, le tutoiement, le vouvoiement, le style écrit, le langage parlé, il existe aussi différents styles dans la langue japonaise. Une phrase française au vouvoiement pourra être traduite en japonais dans des expressions différentes selon les lecteurs finaux (acheteurs professionnels, consommateurs, clients, organismes, administrations, touristes…).

2.Mots spécifiques déjà traduits
Il s’agit notamment de dénominations d’entreprise, noms de produit, noms de personne, titres.

3.Contexte
Traduire une seule phrase ou un seul mot n’est pas facile.
Par exemple, le mot « travailler » en français correspond à plusieurs mots japonais de sens totalement différents. Nous nous permettrons de vous demander de nous fournir des éléments complémentaires pour comprendre la signification exacte du texte à traduire (des figures, des tableaux, des images…même s’ils ne sont pas à traduire).

Traduction assermentée (Traduction certifiée)

Pour les noms étrangers, merci de nous communiquer l’orthographe en alphabet.
Pour une traduction assermentée d'un permis de conduire, merci de nous envoyer une copie (scan) en couleur recto verso.
Nous considérons qu'une traduction "certifiée conforme" doive être fidèle à son document source. Il n'est donc pas possible d'ajouter des mots ou de changer de style à son gré (ou votre gré).

Acte de naissance japonais?

Lorsque l'administration française exige un extrait d'acte de naissance d'un Japonais, elle accepte généralement une traduction assermentée d'un Koseki Tôhon (Zenbu Jikô Shômei) ou d'un Koseki Shôhon (Kojin Jikô Shômei) qui le concerne, mais elle peut la refuser en jugeant qu'elle n'est pas valable (par exemple, l'absence du nom de jeune fille de la mère, l'absence du mot "acte de naissance").
Nous considérons qu'une traduction "certifiée conforme" doive être fidèle à son document source, nous n'ajoutons pas dans une traduction assermentée (certifiée) un mot ou un nom qui n'est pas dans le document source.
Par ailleurs, une traduction assermentée (certifiée) est possible à partir d'une copie, mais l'administration peut exiger une traduction assermentée (certifiée) faite à partir de l'original (document source). Nous vous recommandons donc de vous renseigner auprès de l'administration concernée quel document à traduire et quel type de traduction sont admis.

Retour en haut de page